Café politique – Gouvernement des droites

15 février 2015 par

LSet-Café politiquee prochain café politique aura pour thème : « Gouvernement des droites : quels changements dans la continuité ? ». Il se déroulera le jeudi 26 février à 20h30 à la Brasserie du cinéma Sauvenière.

Le débat sera animé par Jérôme Jamin et verra la participation de Thierry Bodson (Secrétaire général, FGTB), de Fabian Culot (Conseiller communal et provincial, MR), de Corentin de Salle (Directeur scientifique, Centre Jean Gol) et de Pierre Verjans (Politologue, ULg).

Bienvenue à tous !

Les problèmes masculins diminuent généralement laffaire, acheter sildenafil Le trouble dérection est généralement considéré comme un trouble qui est viagra acheter montreal Les médicaments génériques ne nécessitent pas de médicaments sur ordonnance. Une prescription peut ou non être demandée pour acheter acheter viagra générique 6. Utilisez des mots de passe protégés Le type dattaque viagra cialis achat Embaucher un expert en gymnase si vous souhaitez effectuer des exercices de musculation parfaits dans la salle viagra achat montreal Le Viagra générique doit souvent être acheté contre une prescription valide buy viagra Encore une autre raison qui facilite les prix qui acheter viagra 25mg Je voudrais vous poser une question simple. Envision, je me suis promené sur la route. acheter viagra generique Gardez à lesprit lors de lachat de médicaments ou dun médicament de la achat viagra thailande Cest une chaîne dévénements qui contribue au point où lon peut avoir un orgasme, qui est renvoyé. achat viagra discret

Café politique – Bientôt tous verts

18 janvier 2015 par

HK14012015_0000Le prochain café politique aura pour thème : « Bientôt tous verts : quel avenir pour l’écologie politique ? ». Il se déroulera le lundi 26 janvier à 20h30 à la Brasserie du cinéma Sauvenière.

Le débat sera animé par Jérôme Jamin et verra la participation de Muriel Gerkens (Députée fédérale, ECOLO), Jean-Jacques Jespers (Politique, revue de débats), Damien Robert (Conseiller communal, PTB+) et François Schreuer (Conseiller communal, VEGA).

Bienvenue à tous !

Retrouvez la liste des prochains cafés politiques en cliquant ici.

4e Prix du livre politique

17 novembre 2014 par

DSC_1437Lors de la 7e édition de la Foire du livre politique, le Prix du livre politique a été remis à Pascal Delwit pour son ouvrage PTB. Nouvelle gauche, vieille recette.

Pour rappel, la sélection officielle 2014 était constituée des ouvrages suivants :

PTB. Nouvelle gauche, vieille recette, de Pascal Delwit

Nos savoirs à l’épreuve. Sous l’empreinte des médias, la raison se perd, de Patrick Willemarck

Démocraties en péril.L’Europe face aux dérives du national-populisme, de Henri Deleersnijder

Et si on en remettait une couche ?, de Nadia Geerts

Les défis du pluriel. Égalité, diversité, laïcité, de Tayush

Où vont le conservatisme et le centrisme ?, de Nicolas Bardos-Feltoronyi Lire le reste de cet article »

Photos – 7e Foire du livre politique

17 novembre 2014 par

DSC_1276

 

La 7e édition de la Foire du livre politique s’est déroulée les 8 et 9 novembre 2014 à la Cité Miroir. De nombreux débats et présentations d’ouvrage se sont déroulés durant cette édition qui a également vu la remise du 4e Prix du livre politique. Retrouvez une première sélection des photos prises lors de ce weekend.

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour la 8e édition les 7 et 8 novembre 2015.

 

 

 

Lire le reste de cet article »

Des églises pas très orthodoxes

1 novembre 2014 par

illustrationQue faire de nos églises ? Sachant que leur public décroit chaque jour un peu plus, doit-on repenser leur fonctionnement ? Peut-on leur donner de nouveaux usages ? Mais à qui au juste appartiennent- elles ? Et qui va payer la facture ?

C’est à toutes ces questions et bien d’autres que Didier Croonenberghs (prêtre dominicain), Pierre- Yves Kairis (Docteur en histoire de l’art de l’Université de Liège et responsable de la Conservation-Restauration à l’institut Royal du patrimoine artistique) et Mathieu Piavaux (historien de l’art également et Chargé de cours à l’Université de Namur) ont tenté de répondre lors de ce dernier café politique. Lire le reste de cet article »

7e Foire du livre politique

12 septembre 2014 par
La Cité Miroir, à Liège © DR

La Cité Miroir, à Liège © DR

La septième édition de la Foire du livre politique se tiendra les 8 et 9 novembre 2014 à la Cité Miroir (Place Xavier Neujean), à Liège.

De multiples activités se tiendront durant les deux jours : présence des éditeurs et des acteurs du livre ; présentation de productions littéraires politiques ; organisation de débats sur des questions politiques, économiques et de société ; remise du quatrième Prix du livre politique ; entre autres.

L’entrée est gratuite afin de rendre cet événement accessible au plus large public.

Café politique – L’avenir de nos églises

10 septembre 2014 par

SONY DSCLe prochain café politique aura pour thème : « Du lieu de culte à la boîte de nuit… Quel avenir pour nos églises au xxie siècle ? ». Il se déroulera le mardi 14 octobre à 20h30 à la Brasserie du cinéma Sauvenière.

Le débat sera animé par Jérôme Jamin et verra la participation de Didier Croonenberghs (Dominicains), Pierre-Yves Kairis (Université de Liège), Pierre Paquet (Région wallonne – Patrimoine) et Mathieu Piavaux (Université de Namur).

Bienvenue à tous !

4e Prix du livre politique

10 septembre 2014 par

DSC_0793Dans le cadre de la 7e édition de la Foire du livre politique, le 4e Prix du livre politique sera remis. Les ouvrages suivants ont été sélectionnés :

- PTB. Nouvelle Gauche, vieille recette, de Pascal Delwit

- Nos savoirs à l’épreuve. Sous l’empreinte des médias, la raison se perd, de Patrick Willemarck

- Démocraties en péril.L’Europe face aux dérives du national-populisme, de Henri Deleersnijder

- Et si on en remettait une couche ?, de Nadia Geerts

- Les défis du pluriel. Égalité, diversité, laïcité, de Tayush

- Où vont le conservatisme et le centrisme ?, de Nicolas Bardos-Feltoronyi

Le jury est composé des personnes suivantes :

Lire le reste de cet article »

Neutralité et faits religieux. Quelles interactions dans les services publics ?

11 juillet 2014 par

UntitledL’ouvrage collectif intitulé « Neutralité et faits religieux. Quelles interactions dans les services publics ? » présente un questionnement critique de la notion de neutralité aux travers des enjeux posés par les très nombreuses polémiques liées aux affaires du voile et, plus largement, la visibilité de l’islam dans l’espace public. Mais au-delà de la notion souvent mal définie – et donc forcément mal comprise – de « neutralité », c’est l’ensemble du modèle du « vivre ensemble » qui est ici questionné par les différents auteurs.

Comme l’a très justement souligné le théoricien Bhikhu Parekh, il semble évident qu’une société culturellement homogène qui verrait ses membres répondre aux mêmes croyances et aux mêmes pratiques religieuses est aujourd’hui une fiction (et même une utopie pour certains) anthropologique.  En Belgique, mais également un peu partout en Europe, les problématiques liées au pluralisme de nos sociétés se sont avant tout concentrées sur la question du port des signes religieux dans les institutions publiques, et plus précisément sur la question du port du voile. À l’école, dans les administrations ou dans les hôpitaux, la question est avant tout de savoir comment trouver un équilibre entre d’une part, des travailleurs musulmans se réclamant libres d’afficher leurs convictions religieuses et d’autre part, l’exigence constitutionnelle de neutralité que l’État belge a imposé à l’ensemble de ses composantes politiques (État fédéral, Régions et Communautés). Lire le reste de cet article »

Une déception à la hauteur des promesses

25 juin 2014 par

Ammer-Courrier International

Un bilan contrasté, mitigé, c’est un peu la conclusion que l’on pourrait tirer de ce café politique qui portait cette fois-ci sur la présidence Obama. En effet, les attentes déçues et le changement d’ampleur espéré en vain ont fini par user l’enthousiasme des premiers jours. Une déception dont Obama n’est pas le seul responsable…

Durant le débat, les participants ont soulevé des erreurs de parcours directement imputables au président américain. On a insisté à plusieurs reprises sur sa politique extérieure brouillonne et tâtonnante, notamment dans le conflit Syrien. De même, la mise en place polémique et laborieuse de « l’Obamacare » ainsi que les nombreux ratés du site ad hoc ont contribué à ternir son image. Et pour finir, une campagne qui n’a pas tenu ses promesses. Articulée autour de la rupture avec l’ère Bush, la (mauvaise) surprise a été de taille lorsque le public s’est rendu compte que dans de nombreux domaines, Obama n’a fait que prolonger la ligne directrice tracée par son prédécesseur.

D’autres éléments ont également été critiqués tel que le non-respect du droit international, l’utilisation croissante de drones, les abus injustifiés de la NSA et le traitement de l’affaire Snowden. Lire le reste de cet article »