Archive pour la catégorie ‘Prix du livre politique’

Lauréat de la foire du livre politique 2015

Dimanche 8 novembre 2015

La marche des ombres

Le lauréat du prix du livre politique 2015 est François De Smet pour son ouvrage « La marche des ombres – Réflexions sur les enjeux de la migration ».

 

Présentation du livre, de l’auteur et commande possible en suivant ce lien.

Morale et religions à l’école ? Changeons de paradigme

Mardi 27 octobre 2015

Morale et religions à l'école ?Paru dans la collection Empreintes philosophiques, cet ouvrage rassemble les contributions d’une vingtaine d’auteurs. Elles proviennent d’allocutions prononcées à l’Université Libre de Bruxelles le 29 janvier 2014. Une poignée de semaines plus tôt, les attentats malheureux dans les locaux de Charlie Hebdo remettent une nouvelle fois en question la présence des cours confessionnels dans l’enseignement. Malgré la variété de leurs profils, les intervenants cherchent ici à démontrer l’archaïsme de ces leçons différenciées. Par une kyrielle de données, de constats juridiques et historiques et autres témoignages, ils militent pour leur abandon au profit d’alternatives moins communautaristes. Lire le reste de cet article »

Prix du livre politique – Sélection

Mardi 14 juillet 2015

Lors de la prochaine édition de la Foire du livre politique qui se tiendra les 7 et 8 novembre 2015 à la Cité Miroir, le cinquième Prix du livre politique sera remis.

Les ouvrages en compétition sont les suivants :

- L’allocation universelle, de Mateo Alaluf

- Les secrets de la sûreté de l’État. Enquête sur une administration de l’ombre, de Lars Bové

 - Je pense, donc je dis ?, de Nadia Geerts et Sam Touzani

 - La marche des ombres, de François de Smet

- Morale et religions à l’École ? Changeons de paradigme, de Jean Leclercq

- Je suis ou je ne suis pas Charlie ?, de Michel Collon

- Histoire secrète du PS liégeois, de François Brabant

Lire le reste de cet article »

4e Prix du livre politique

Mercredi 10 septembre 2014

DSC_0793Dans le cadre de la 7e édition de la Foire du livre politique, le 4e Prix du livre politique sera remis. Les ouvrages suivants ont été sélectionnés :

- PTB. Nouvelle Gauche, vieille recette, de Pascal Delwit

- Nos savoirs à l’épreuve. Sous l’empreinte des médias, la raison se perd, de Patrick Willemarck

- Démocraties en péril.L’Europe face aux dérives du national-populisme, de Henri Deleersnijder

- Et si on en remettait une couche ?, de Nadia Geerts

- Les défis du pluriel. Égalité, diversité, laïcité, de Tayush

- Où vont le conservatisme et le centrisme ?, de Nicolas Bardos-Feltoronyi

Le jury est composé des personnes suivantes :

Lire le reste de cet article »

Lauréat du Prix du livre politique

Lundi 18 novembre 2013

DSC_0817Lors de la sixième édition de la Foire du livre politique, le Prix du livre politique a été attribué à L’homme qui répare les femmes de Colette Braeckman.

Pour rappel, quatre ouvrages étaient en compétition :

- Daoud Ali Abdou, Réguler le commerce des armes. Utopie d’un monde sans violence, Couleur livres, 2012.

- Schreiber Jean-Philippe, La crise de l’égalité. Essai sur la diversité multiculturelle, Espaces de Liberté, 2012.

- Braeckman Colette, L’homme qui répare les femmes. Violences sexuelles au Congo. Le combat du docteur Mukwege, Grip-André Versailles, 2012.

- Van Hees Marco, Les riches aussi ont le droit de payer des impôts, Aden, 2013.

Lire le reste de cet article »

3e édition du Prix du livre politique

Mardi 25 juin 2013

Pour la troisième année consécutive, il est institué un Prix annuel du Livre politique offert par « L’agenda politique asbl ».

Le Prix du Livre Politique récompense un ouvrage d’expression française et de vulgarisation qui favorise l’analyse et la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux contemporains. Il doit être édité entre le 1er juillet 2011 et le 1er juillet 2012 par une structure professionnelle dans le champ de l’édition présente en Belgique francophone. Lire le reste de cet article »

La foire du livre organise le « Prix du livre politique 2012 »

Mercredi 6 juin 2012

Pour la 5e édition de la Foire du livre politique de Liège, il est institué un Prix annuel du Livre politique offert par « L’agenda politique asbl ».

Le Prix du Livre Politique récompense un ouvrage d’expression française et de vulgarisation qui favorise l’analyse et la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux contemporains. Il doit être édité entre le 1er juillet 2011 et le 1er juillet 2012 par une structure professionnelle dans le champ de l’édition présente en Belgique francophone.

Chaque année, l’équipe de la Foire du livre politique opère une présélection qui limite le nombre d’ouvrages en compétition par an. Cette présélection est ensuite soumise à un jury qui devra d’abord prendre connaissance des ouvrages et ultérieurement, un mois avant la foire du livre politique, sélectionner le lauréat à l’issue d’une discussion collective argumentée suivie d’un vote secret.

Sélection des livres et composition du jury à venir.

Contact : communication@lafoiredulivre.net

Prix du livre politique 2011

Vendredi 21 octobre 2011

Le prix du livre politique a été remis à Damien Millet et Eric Toussaint pour leur ouvrage collectif « La dette ou la vie » publié chez Aden en co-édition avec le CADTM.

Composé de Françoise Bonivert (Journaliste RTC Télé Liège), de Michel Gretry (Journaliste RTBF Liège), de Michel De Lamotte (Député wallon cdH), d’Olivier Le Bussy (Journaliste de La Libre Belgique), de Hassan Bousetta (Sénateur et Conseiller communal Liège PS), de François Delvaux (Rédacteur du Journal de la foire) et de Fabrice Dreze (Président national des jeunes MR), le jury a justifié son choix en ses termes :

« La dette ou la vie », c’est d’abord un formidable renversement de perspective. Le discours tiersmondiste sur l’étranglement financier des pays de l’hémisphère sud est un classique de la littérature de gauche, mais, ici, c’est de la dette du nord qu’il s’agit. Les Grecs, les Islandais, les Polonais, les Hongrois ont pu, depuis la crise des subprimes, découvrir, au quotidien, les « ajustements structurels » dictés par le Fonds Monétaire International. C’est, d’après les auteurs, la même religion du marché et de l’austérité qui sévit. « La dette ou la vie », c’est du lourd, c’est du costaud, c’est une démonstration.

Au-delà de la vertigineuse spirale des chiffres, c’est surtout une réflexion sur le côté odieux de l’argent emprunté : dans les années soixante ou septante, dans les pays en voie de développement, pour asseoir des dictatures, ou pour payer des projets pharaoniques et inutiles ; maintenant, en occident, pour acheter des armes de guerre, ou pour compenser des politiques fiscales désastreuses pour les moins nantis. Il s’ensuit un appel à examiner la légitimité des remboursements exigés des Etats par les banques.

Le débat sur la dette illicite ou non n’est évidemment pas tranché, mais les jurés ont unanimement souligné la capacité de cet ouvrage à modifier la perception du problème : le lecteur en ressort en ne regardant plus de la même manière les informations sur les déficits publics au journal télévisé du soir, et en n’écoutant plus avec la même oreille les cours de bourse…. « 

—-

Après plusieurs hésitations, le directeur de la foire, Jérôme Jamin (à droite du co-auteur Damien Millet ci-contre) a finalement décidé de remplacer le chèque Dexia par un chèque Fortis…

La foire du livre organise le « Prix du livre politique 2011″

Samedi 20 août 2011

Il est institué un Prix annuel du Livre politique offert par « L’agenda politique asbl » dans le cadre de la foire du livre politique de Liège.

Lire le reste de cet article »